Tout savoir sur le blanchiment des dents

Très à la mode aujourd’hui, les sourires « extra white » s’affichent dans les médias. Cet été le blanc sera tendance ! Si vous avez du mal à vous y retrouver parmi les nombreuses offres proposées, prenez le temps de lire ces quelques informations. Car bien qu’étant considéré comme un soin esthétique, le blanchiment dentaire ne doit pas être pris à la légère. Il s’agit d’un soin dont la préparation et l’entretien, nécessitent une réflexion et un réel engagement dans le temps pour obtenir un résultat durable.

De façon générale, avant d’apporter quelque modification que ce soit à vos dents ou à votre bouche, il est préférable d’en parler avec un dentiste.

blanchiment-dentaire

Un point sur la nouvelle réglementation

A compter du 31 octobre 2012, les produits de blanchiment dentaire feront l’objet d’une réglementation, destinée à prévenir les risques éventuels pour la santé buccodentaire des utilisateurs.

L’efficacité des produits de blanchiment dentaire repose sur le peroxyde d’hydrogène présent ou dégagé. Plus le produit en contient, plus le blanchiment est efficace.

Les produits actuellement utilisés ont une concentration de 38% chez les dentistes, de 6% dans les bars à sourire et de 1% dans les dentifrices, chewing-gum…

La directive européenne votée en juin 2011, va limiter à 6% la concentration de ces produits de blanchiment. Au-delà de ce seuil, la vente sera interdite dans l’Union européenne. De ce fait, les produits contiendront moins de peroxyde d’hydrogène :

  • de 0,1 à 1% pour la grande distribution (dentifrice…)
  • de 0,1 à 1% dans les bars à sourire
  • de 1 à 6% chez les dentistes

En conséquence, il faudra augmenter le temps de pose (de 1/2h à 3h chez le dentiste) pour obtenir un résultat équivalent à celui obtenu avec les formulations actuelles.

lampe-blanchiment-dentaire

Les différentes méthodes proposées : Pourquoi préférer le dentiste ?

Vous êtes nombreux à vouloir retrouver un sourire éclatant. Pour suivre cette tendance, de multiples offres vous sont proposées : bars à sourire, kits en vente sur Internet, soins esthétiques…

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons les différents types de produits (concentrations que vous trouverez à partir d’octobre 2012) et leurs conditions d’utilisation.

Il en existe deux catégories :

  • Les produits ayant une concentration en peroxyde d’hydrogène inférieure à 0,1%, utilisés par les esthéticiennes, les bars à sourire ou encore disponibles en vente libre.
  • Les produits dont la concentration en peroxyde d’hydrogène se situe entre 0,1% et 6% et dont l’utilisation est réservée aux chirurgiens-dentistes.

La différence de concentration d’un produit à l’autre donne des résultats contrastés. En tant que spécialistes, nous attirons votre attention sur l’efficacité de ces produits. Le blanchiment effectué chez un chirurgien-dentiste sera nettement plus visible.

De plus, si les produits ne comportent pas de danger lorsqu’ils sont bien utilisés, une application effectuée par un non spécialiste peut endommager vos dents de façon irréversibles.

Votre chirurgien-dentiste vous assure une prestation de qualité avec des produits performants, des conseils en amont et en aval du soin et un suivi personnalisé.

Le blanchiment dentaire n’est pas un acte anodin, n’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste.

Pourquoi les dents jaunissent-elles?

L’émail qui recouvre les dents leur donne leur couleur et les protège des agressions du quotidien (sucre, grincement, coups, micro-fissures…).

Il est composé de micro-cristaux (prisme minéraux) dont le pigment est stable ; c’est parce qu’il fixe les particules colorées (tabac, café, thé…) que les dents changent de teinte.

La couleur d’origine de nos dents est héréditaire et la blancheur du sourire n’est pas la chose au monde la mieux partagée.

Cependant, en dehors de l’aspect génétique, plusieurs facteurs peuvent entraîner un jaunissement :

  • Le tabac et la consommation d’aliments « colorés » comme le café, le thé, le jus d’orange, la betterave, le vin rouge ou rosé… dont les colorants vont se fixer sur les prismes minéraux.
  • L’âge entraîne une altération de l’émail (partie la plus dure du corps humain) dont la résistance s’amenuise avec le temps. En s’affinant, il rend visible la dentine sous-jacente, elle aussi jaunie par le temps.

Pour atténuer ce phénomène, vous pouvez dans un premier temps envisager un détartrage. Ce soin permet d’éliminer les dépôts accumulés au fil du temps et redonne à vos dents leur couleur naturelle. Le détartrage constitue, de toute façon, une étape incontournable avant un blanchiment.

Comment se déroule un soin ?

Le soin a lieu au cabinet, à raison de 2 à 3 séances d’une demi-heure. Avant une première intervention, une consultation doit avoir lieu pour définir les étapes du blanchiment.

Le soin consiste à recouvrir les dents avec un gel contenant du peroxyde d’hydrogène ou peroxyde de carbamide. Cette substance va agir en dissolvant les pigments responsables de la coloration des dents et plus il sera concentré, plus le blanchiment sera efficace. Pour une plus grande précision dans le geste, une gouttière contenant le produit sera placée sur les dents.

Les résultats seront visibles à partir de la 2ème séance et pour préserver une blancheur optimale, le traitement devra avoir lieu tous les 3 à 5 ans.

blanchiment-dentaire-chez-dentiste

Quels sont les conseils d’entretien ?

Durant les 15 jours suivant le soin, évitez les produits suivants :

  • Épices et sauces (curry, safran, sauce tomate…)
  • Boissons « colorées » (chocolat, thé, café, cola, jus d’orange, sirop, vin…)
  • Aliments riche en vitamine C (kiwi, orange)
  • Tabac
  • Rouge à lèvres

Il est par ailleurs indispensable de vous brosser les dents trois minutes après chaque repas.

Une hypersensibilité au chaud et au froid peut être ressentie après le soin, dans ce cas vous pouvez utiliser un dentifrice spécial dents sensibles (riche en fluor).