Quelles sont les causes de la mauvaise haleine ?

Bien qu’elle ne soit pas une maladie, la mauvaise haleine peut être fortement désagréable pour soit et surtout pour les autres. Une haleine qui empeste peut avoir pour conséquence une exclusion sociale. Il n’est jamais facile de parler lorsque de la bouche se dégage une odeur désagréable. De nombreuses astuces pour soigner la mauvaise haleine sont proposées, mais tant que la cause de la mauvaise haleine n’est pas identifiée, le traitement proposé peut s’avérer être simplement une perlimpinpin.

La mauvaise hygiène bucco-dentaire

On peut être en parfaite santé et manifester une haleine pestilentielle. Ceci s’expliquerait d’abord par une hygiène bucco-dentaire douteuse.

En effet, lorsqu’après avoir mangé, au coucher, on ne se brosse pas les dents ou qu’on ne fait que très rarement, il s’accumule dans les espaces interdentaires des résidus d’aliments. Dès lors, des corps volatiles puants s’y forment et imprègnent l’air qu’on expire, ce qui cause cette haleine fétide. Sans oublier que ces aliments qui s’agglutinent peuvent aussi engendrer la carie dentaire et les infections suppuratives qui vont avec.

Il est donc important d’adopter une bonne hygiène dentaire pour se mettre à l’abri de la mauvaise haleine ainsi que d’autres pathologies dentaires. En l’occurrence, une coloration dentaire, inesthétique qui peut amener à dépenser inutilement pour la pose d’une facette dentaire. Il faut ajouter au brossage quotidien des dents, un rinçage de bouche avec des antiseptiques pour une meilleure prophylaxie contre la mauvaise haleine.

Les causes pathologiques

Outre cette cause, parfois commune, de nombreuses autres maladies liées à d’autres organes que la bouche et l’appareil respiratoire peuvent être responsables de l’haleine fétide. On évoquera par exemple le cas de :

  • Une pyorrhée alvéolo-dentaire ;
  • Une stomatite ulcéro-névrotique ou toutes autres stomatites ;
  • Une infection suppurative du nez et des sinus. Car les infections qui en résultent sont parfois très désagréables, sans compter les douleurs et la fièvre qui en résultent ;
  • Une infection chronique de la muqueuse (ozène) ;
  • Des pathologies de l’appareil digestif. Dans ce cas, une haleine empuantie proviendra des diverticules œsophagiens, des gastrites atrophiques, des sténoses du pylore ou des tumeurs ;

En raison de la rétention des aliments que ces maladies causent au niveau de l’estomac, et parce qu’ils n’ont pu être parfaitement décomposés à l’acide chlorhydrique et les enzymes, lesdits aliments connaissent une fermentation lactique à l’origine de la puanteur buccale.