Comment poser un implant ?

A/ Technique traditionnelle

Etape 1 :

La pose des implants viendra après un examen complet radiographique de l’ensemble de la dentition. On va s’assurer également que le volume de l’os est suffisant à la pose. Si ce n’est pas le cas, on va procéder à une augmentation du volume osseux sous la forme de greffe. Le cas échéant, après une période de cicatrisation, les implants seront vissés dans l’os par des chirurgiens dentistes. Ils vont ensuite refermer la gencive pour laisser cicatriser la gencive et le tissu osseux.

Etape 2 :

Après un temps de cicatrisation pouvant aller de 4 à 6 mois, les piliers prothétiques vont être fixés. Cela permettra de prendre les empreintes du patient puis de lancer la fabrication des couronnes, bridges ou prothèses qui viendront se fixer sur les piliers.

Etape 3 :

Après quelques temps de fabrication, une première phase d’essayage des couronnes et prothèses est nécessaire. Des ajustements pourront être opérés afin d’améliorer le confort et l’esthétique. C’est dans cette phase que pourra être déterminée la couleur exacte des couronnes et bridges.

Etape finale :

Essayage des prothèses définitives.

implant-dentaire

B/ Mise en charge immédiate

C’est une technique qui permet de fusionner les étapes une et deux, et ainsi raccourcir le temps d’attente du patient pour ses nouvelles dents de manière significative. Cette technique est très utilisée pour les dents antérieures, très visibles. En revanche, elle est moins indiquées pour les dents postérieures servant à la mastication, puisqu’elle peut remettre en cause la bonne ostéointégration des implants dentaires.
Il est à noter que les couronnes mises en charge immédiatement sont des couronnes provisoires. L’étape de fabrication des couronnes définitives demeure donc nécessaire.
L’implantologue peut rarement s’engager sur la possibilité de pratiquer la mise en charge immédiate avant de réaliser la pose des implants, puisqu’il devra s’assurer que les implants sont positionnés de manière très stable (c’est à dire qu’ils ne bougent pas) avant de les mettre en charge.

chirurgie-dentaire-prix-reduit

C/ All on 4 :

Cette méthode est relativement nouvelle, et concerne les patients désireux de refaire l’intégralité de leur dentition sur la mâchoire supérieure ou inférieure. Cette technique permet d’accélérer le temps de traitement (le patient repart avec de nouvelles dents dès le premier rendez-vous) et d’éviter dans la plupart des cas les augmentations osseuses, offrant une solution nouvelle aux patients qui ont très peu d’os.

implant-all-on-4
Lors de la première étape, on va visser 4 implants dentaires dans la mâchoire que l’on restaure, dont 2 implants spécialement longs dans l’os très au fond de la mâchoire, là ou normalement la pose d’implants traditionnels est impossible. Les deux autres implants traditionnels seront posés là ou la masse osseuse le permet. Une première prothèse est mise en charge immédiatement sur ces 4 implants. Elle sera ensuite renforcée lors d’un deuxième rendez-vous quelques mois plus tard par une structure en titane.
Cette méthode est de plus en plus pratiquée, mais on a peu de recul sur cette pratique. Le fait de fixer une prothèse complète sur seulement 4 implants ne laisse aucune place à l’échec : si un implant dentaire échoue, le traitement également. D’autant que lorsque la prothèse est renforcée, elle ne peut être modifiée. Elle requière également le travail d’un prothésiste très compétent, puisque la fabrication des prothèses se doit d’être très précise. De nombreux dentistes préfèrent attendre un recul suffisant sur cette technique avant de la pratiquer.

Laisser un commentaire