Quelles sont les alternatives aux implants dentaires ?

Il existe plusieurs techniques pour contourner la pose d’implants dentaires :
-la prothèse amovible adjointe sur crochets
-la prothèse amovible complète
-le bridge sur dents naturelles

Qu’est-ce qu’une prothèse adjointe partielle ?

Afin de remplacer une ou bien plusieurs dents manquantes, il peut vous être proposé une prothèse adjointe partielle. Généralement faite en résine, ou dissimulant une structure en métal (stellite) pour les plus durables, elle est stabilisée en haut par un faux palais, et des crochets qui vont s’appuyer sur les dents naturelles.

prothese-adjointe-partielle

Quels sont les avantages ?

-Le prix. Par rapport à un bridge en céramique ou bien des implants dentaires, la prothèse adjointe en résine est en général beaucoup moins chère, même si le stellite coûtera en moyenne deux fois plus qu’une prothèse en résine.
-Facilité de réparation. Du fait que les dents sont en résine, il est dès lors très facile pour un laboratoire de réparer la prothèse et même d’y ajouter des dents supplémentaires si besoin est.

avantage-prothese-dentaire

Quelles sont les faiblesses ?

-Risques pour les dents adjacentes. Pour stabiliser les prothèses, des crochets vont se fixer sur les dents adjacentes, ce qui peut provoquer un abrasement de l’émail et à terme l’apparition de caries dentaires ou un découvrement des collets des dents.
-Manque de praticité. La prothèse nécessite d’être enlevée tous les soirs afin de la nettoyer. L’inconfort lié au faux palais peut être rédhibitoire pour certains patients.
-Esthétique. Le travail réalisé n’est pas aussi proche de la dentition naturelle que des couronnes en céramique. De plus, les crochets peuvent être visibles dans certains cas, ce qui gâche l’aspect recherché.

Laisser un commentaire