Quels types d’implants utilisés dans une chirurgie dentaires ?

Considérée comme l’opération chirurgicale la plus effectuée par les personnes qui souhaitent retrouver une dentition parfaite, l’implantation dentaire est une intervention qui peut être réalisée suivant plusieurs techniques. En effet, les types d’implants dentaires sont nombreux et ils sont convenables à la fois pour remplacer une dent manquante ou une dent perdue. Découvrons un peu plus sur les différentes procédures chirurgicales.

Comment choisir les types d’implants dentaires les plus appropriés ?

Lorsqu’on veut implanter de nouvelles dents, il est indispensable de bien choisir la technique chirurgicale. Étant donné qu’un implant dentaire est composé d’une lame, de cylindres et de vis, il est important de savoir la procédure qui permet d’atteindre le résultat le plus significatif. On distingue deux techniques pour la pose des implants dentaires.

Une implantation dentaire sous l’os

Si lors du premier examen médical on constate que l’os de la mâchoire ne dispose pas d’une hauteur assez suffisante pour l’implantation dentaire, on utilise les implants sous-périostes. Comme leur nom l’indique, ils sont utilisés pour faire une implantation dentaire sous l’os.

Une implantation des dents dans l’os

La deuxième technique consiste à placer les implants dentaires dans l’os. Ceux-ci différent des implants sous-périostes car ils sont composés soit d’une ou de plusieurs prothèses. Cette procédure chirurgicale est la plus convenable pour les patients dont les ponts dentaires sont amovibles.

Implant-dentaire-Tunisie

Le résultat d’opération varie-t-il selon les types d’implants dentaires utilisés ?

En général, quelle que soit la nature de l’implant, le résultat de la procédure d’une implantation dentaire est quasiment le même. En effet, cette opération se distingue par son effet naturel et le patient peut s’attendre à avoir une meilleure dentition.

Le seul point sur lequel les chirurgiens mettent l’accent est le suivi d’une hygiène buccale que ce soit chez soi ou à travers les éventuelles consultations postopératoires chez le dentiste. Ce dernier s’assure de l’état de la dentition (gencives, dents et propreté de la prothèse).