Cigarette électronique : (évidemment) mauvaise pour la santé buccale

En à peine quelques jours, deux études scientifiques sont parues à propos des effets négatifs de la cigarette électronique sur la santé buccale et dentaire. Une étude américaine a démontré pour la première fois que la cigarette électronique endommageait les gencives tout comme les cigarettes classiques et les résultats d’une étude canadienne tendraient à supposer que la fumée affecterait et détruirait les cellules épithéliales gingivales.

 Dès lors que la ministre des Affaires Sociales et de la Santé Publique vient de publier un important A.R. Concernant la commercialisation des cigarettes électroniques, on découvre seulement maintenant de plus en plus d’études qui – sans véritable surprise – indiquent les effets néfastes des cigarettes électroniques.
L’étude de l’University of Rochester Medical Center (USA) a démontré que la combustion de la fumée provoquait un processus inflammatoire dans la bouche et entraîner des dommages qui pouvaient mener à toutes sortes d’affections, comme par ex. la parodontite. L’ajout de saveurs provoque un effet néfaste cumulatif sur la gencive.
Une équipe de chercheurs de l’Université canadienne de Laval est revenue à son tour à une conclusion provisoire établissant que la fumée des cigarettes électroniques faisait en sorte, en conditions de laboratoire, de décimer d’importants pourcentages de cellules épithéliales gingivales, plus elles sont exposées longtemps à la fumée.
Normalement, ce pourcentage est de 2% sans fumée, mais après 1, 2 et 3 jours d’exposition, celui-ci s’élève respectivement à 18%, 40% et 53%. D’autres études cliniques doivent encore confirmer ces conclusions provisoires.

Laisser un commentaire